Aller au contenu principal

Comment pouvons-nous vous aider?

  • Corporate news
  • 29-04-2015

« Il s’agit d’un revirement politique majeur », commente Harm aujourd’hui dans le journal Het Financieele Dagblad (FD) à propos de la décision de la Chambre des représentants des Pays-Bas d’opter pour le renversement de la charge de preuve en cas de sinistre imputable à l’extraction de gaz. Mardi, la Chambre a adopté un amendement à la loi sur l’exploitation minière (Mijnbouwwet).

Il a pour conséquence qu’en cas de litige porté devant les tribunaux, le bénéfice du doute est accordé aux victimes éventuelles et il appartient à l'extracteur de gaz de prouver le contraire. « Il sera beaucoup plus simple d’engager une procédure judiciaire », explique Harm.

L'intégralité de l'article est consultable sur FD.nl (disponible uniquement en néerlandais, compte FD requis).

Avis de cookie

Notre site web utilise des cookies uniquement lorsqu'une vidéo est regardée. Les vidéos proviennent de YouTube, un service de Google. Notre site web n'utilise pas de cookie de traçage ou de cookie de tierce partie lorsque l'on ne regarde pas de vidéo. Vous trouverez plus d'informations sur notre politique en matière de vie privée/cookies ici.